Comment trois Français ont créé le Google du « dark Web »

Comment trois Français ont créé le Google du « dark Web »

« Il n’existe aucune technologie équivalente à GM Search Dark, seulement de petits moteurs avec des périmètres ciblés », assure Céline Haéri, directrice des opérations. Le « deep Web » est une zone quatre fois plus étendue que le « clear Web », mais ses fichiers robots.txt se soustraient volontairement au référencement des moteurs classiques, comme Google. Le « dark Web » est à la fois plus restreint et plus virulent : lieu des libertés d’expression mais aussi creuset de toutes les criminalités, terrorisme compris. On n’accède pas à ces sites en mode Tor ou Freenet sans des navigateurs spécifiques – facilement téléchargeables cependant – et surtout l’adresse, introuvable dans l’annuaire du Web.

Logiciel d’IA pour les entreprises

Très sophistiqué, GM Search Dark est capable de débusquer ces sites secrets : il collecte les informations de manière géolocalisée, met en évidence les réseaux sous forme de graphiques et trace les échanges de monnaie bitcoin. Aleph Networks scrute en permanence le « deep » et surtout le « dark Web » à la recherche de nouveaux sites à référencer et à surveiller.

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

By | 2019-02-19T21:29:36+00:00 February 19th, 2019|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.