Huawei : les clients européens se détournent du groupe télécoms

Huawei : les clients européens se détournent du groupe télécoms

Les jours de Huawei en Europe sont-ils comptés ? Il aura suffi d’une signature, apposée par Donald Trump au bas d’un décret américain, le 15 mai, pour semer le doute. Le président des Etats-Unis, arguant de la « sécurité nationale », interdisait alors aux entreprises américaines d’acheter des équipements de télécommunications auprès du groupe chinois. Dans le même temps, l’entreprise de Shenzhen, placée sur une liste noire, se voyait privée de tous composants ou services made in USA, dont ceux de Google. Un sérieux revers pour Huawei, certains de ses fournisseurs-clés, tant pour ses équipements télécoms que pour ses smartphones, se trouvant outre-Atlantique.

Vague d’inquiétude
Sur le Vieux Continent, l’onde de choc n’a pas tardé à se propager, déclenchant une vague d’inquiétude chez les consommateurs. Au cœur des préoccupations : la perte non seulement des applications stars de Google (Gmail, YouTube, Google Maps) et de l’accès à son magasin d’applications, le Google Play Store, mais aussi du système d’exploitation Android, également fourni par la firme californienne, et sous lequel fonctionnent les téléphones vendus par Huawei en Europe.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

By | 2019-05-31T08:56:11+00:00 May 31st, 2019|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.