L’Autorité de la concurrence autorise le lancement de Salto, le « Hulu » à la française

L’Autorité de la concurrence autorise le lancement de Salto, le « Hulu » à la française

C’est parti pour le « Hulu » français. Après avoir obtenu un avis favorable du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) le 17 juillet dernier, Salto, le service rattrapage de télévision et de vidéo à la demande des trois grands groupes français de télévision gratuite, a en effet reçu ce lundi  le feu vert de l’Autorité de la concurrence (AC), sous conditions .
« Le lancement de l’offre commerciale de Salto est prévu au premier trimestre 2020 […], ont donc immédiatement communiqué France Télévisions, TF1 et M6 dans un texte commun. Il constituera une avancée majeure pour le secteur audiovisuel français, qui fait face à la concurrence frontale des plateformes internationales ».
Un veto de l’antitrust français était difficile à imaginer tant la concurrence des nouveaux acteurs de la télévision de type Netflix et Amazon Prime Video se fait sentir, avec une  poursuite de la baisse de la durée d’écoute du petit écran traditionnel . Reste maintenant à affiner le modèle commercial et économique. Salto devrait comporter un segment à bas prix avec des fonctions de rattrapage améliorées par rapport à celles des chaînes de ses maisons-mères, et un segment plus onéreux de vidéo par abonnement de type Netflix. La société Salto qui va être créée devra répondre aux interrogations suivantes : les téléspectateurs seront-ils prêts à payer pour des fonctionnalités de « catch-up » alors qu’ils ont déjà accès aux programmes? Et pour le segment de type Netflix, quels seront les moyens de Salto pour acheter des contenus alléchants?

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

By | 2019-08-14T10:58:58+00:00 August 14th, 2019|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.