RGPD : Cognigo lève 8,5 millions de dollars pour accompagner les entreprises sur la cybersécurité

RGPD : Cognigo lève 8,5 millions de dollars pour accompagner les entreprises sur la cybersécurité

La startup Cognigo s’est spécialisée dans l’exploitation des techniques d’intelligence artificielle pour optimiser les processus de cybersécurité des entreprises et les accompagner dans leur mise en conformité avec le RGPD. Elle vient de lever 8,5 millions de dollars et compte sur son partenaire ProSegur pour assurer son développement à l’international.

Basée à Tel Aviv, la startup Cognigo propose d’aider les entreprises à optimiser la protection de leur base de données grâce à l’exploitation de techniques d’intelligence artificielle. La jeune pousse vient de boucler une levée d’amorçage de 8,5 millions de dollars soit 7 292 444,17 euros qui lui permettra d’assurer son développement international en renforçant ses équipes Marketing et commerciales.

Cognigo investira aussi une part du montant pour optimiser sa solution d’informatique cognitive, un champ d’application de l’IA qui englobe des techniques d’apprentissage automatique telles que le machine learning ou les réseaux neuronaux artificiels notamment. Les sociétés OurCrowd, Prosegur et State of Mind Ventures ont participé au tour de table.

RGPD : la cybersécurité imposée à tous 
Bien que le RGPD accorde le plus haut palier de sanctions aux violations des droits à la vie privée des individus, le texte de loi impose à toutes les entreprises de mettre en place une stratégie efficace en matière de cybersécurité. Un sujet qui fait date. En 2013, la France a adopté la loi de programmation militaire dont l’article 22 imposait aux 200 entreprises les plus stratégiques du pays de muscler leur dispositif de sécurité informatique. En juillet 2016, la directive européenne NIS (Network and information security) a suivi le pas.

Le RGPD étend désormais cette obligation aux PME et TPE et impose l’enjeu de la cybersécurité à tous. L’état de Californie a adopté la California Consumer Privacy Act (CCPA) une loi similaire au RGPD qui sanctionne également les entreprises qui négligent leur dispositif de cybersécurité. Le texte entrera en vigueur en 2020 et prouve que la cybersécurité est l’affaire de tous. En France, en 2017, les entreprises ont identifié 4 550 incidents soit environ 12 par jour, selon un rapport d’Axess OnLine.

Sourced through Scoop.it from: www.tom.travel

By | 2018-11-15T21:06:36+00:00 November 15th, 2018|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.