L’ancien « baron » français du bitcoin, Mark Karpelès, échappe à la prison ferme au Japon

L’ancien « baron » français du bitcoin, Mark Karpelès, échappe à la prison ferme au Japon

Le Français, qui avait dirigé la plateforme d’échanges de cryptomonnaies MtGox jusqu’à sa faillite en 2014, est condamné à deux ans et demi de prison avec sursis pour manipulation de données informatiques. Il est acquitté des charges de détournements de fonds.

Mark Karpelès ne dormira pas en prison ce soir. Le jeune entrepreneur français, qui dirigeait la grande plateforme d’échange de cryptomonnaies MtGox jusqu’à sa faillite spectaculaire en 2014, a été condamné, ce vendredi matin, à Tokyo, à une peine de prison avec sursis très inférieure à ce que le parquet avait requis contre lui.

Initialement arrêté par la police pour son implication supposée dans la chute de MtGox et la disparition de plus de 630.000 bitcoins des comptes de la plateforme,  Mark Karpelès avait finalement été poursuivi pour des détournements de fonds, liés à un abus de confiance, et une manipulation des données informatiques de son site. L’accusation ne l’avait jamais formellement inculpé dans la disparition des bitcoins de MtGox.

Défaite pour les procureurs

A l’issue d’ un procès qui s’était étalé sur un an et demi , à raison d’une ou deux journées d’audience par mois, les procureurs avaient demandé, en décembre dernier, une peine de 10 ans d’emprisonnement contre le Français de 34 ans, originaire de Bourgogne. Les trois juges l’ont finalement acquitté des charges de détournements de fonds et d’abus de confiance, mais l’ont condamné à une peine de deux ans et demi de prison avec sursis pour les manipulations de données. Il ne sera ainsi pas incarcéré s’il ne commet pas de délit durant les quatre prochaines années.

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

By | 2019-03-15T11:46:08+00:00 March 15th, 2019|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.