L’engagement émotionnel suscité par l’affichage digital désormais mesuré

L’engagement émotionnel suscité par l’affichage digital désormais mesuré

La technologie de la startup Datakalab est intégrée dans certains des écrans placés dans les vitrines de magasin afin d’évaluer les émotions vis à vis des contenus diffusés.Les écrans vont mesurer le nombre de gens qui passent, piétons ou automobilistes, évaluer leur sexe, leur tranche d’âge. Le partenariat entre ExterionMedia et Datakalab a été initié en mars 2019. Si une vingtaine d’écrans sont pour l’instant équipés de capteurs d’émotions, le dispositif devrait être à terme déployé sur l’ensemble du réseau. Ce mois de décembre devrait voir 400 écrans être équipés des détecteurs ad hoc, le déploiement étant en cours.

La capture de la dimension émotionnelle s’effectue sans enregistrement d’image ni reconnaissance des personnes. Les images filmées sont détruites au bout de 100 millisecondes. On sait si les gens ont regardé la vitrine, si ils se sont arrêtés, si ils ont eu une émotion, combien ont eu un ressenti positif, et combien sont entrés dans le point de vente, etc. C’est ce que décrit, enthousiaste, Franck Tapiro, CEO (Chief Emotion Officer) de Datakalab.

Conforme au règlement RGPD
Le dispositif est conforme au règlement RGPD (Règlement général sur la protection des données). Afin de s’en assurer, Dakalab a travaillé avec un cabinet d’avocats spécialisé depuis deux ans. « Les émotions sont un trésor pour le retail » reprend Franck Tapiro. Le dispositif comprend une caméra et un mini ordinateur associé placés dans l’écran digital.

Sourced through Scoop.it from: www.larevuedudigital.com

By | 2019-10-09T15:41:42+00:00 October 9th, 2019|Scoop.it|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.